2/3 petites choses à savoir sur les huiles

Page 1 of 2

Faire maison c’est bien. Mais le faire bien c’est mieux ! Connaître les dangers, les risques que l’on encourt en utilisant les huiles est primordial en cosmétique.

Tout comme pour l’hygiène des matériaux et de soi-même, il y a quelques règles à connaître avant d’utiliser les huiles, pour ne pas faire n’importe quoi au risque d’être dangereux pour soi et pour sa peau.


« Tout ce qui est naturel n’est pas forcément bon pour la santé. On trouve dans la nature les pires des poisons » – Serge Michalet


Les huiles essentielles :

Tout d’abord il faut savoir qu’une huile essentielle est un liquide très concentré renfermant des molécules aromatiques très puissantes, et elle est hydrophobe (ne se mélange pas dans l’eau). Le liquide est obtenu par extraction à la vapeur d’eau ou par distillation.

Pour vous faire une petite idée.

Cependant, certaines de ces molécules peuvent s’avérer toxiques pour l’organisme.

Il y a donc plusieurs risques à prendre en compte.

Voici une liste non exhaustive de risque possible :

  • Hépatotoxique, elles peuvent endommager le foie.
  • Neurotoxiques, elles peuvent provoquer des problèmes au niveau du système nerveux.
  • Néphrotoxique, elles peuvent abîmer le système rénal.
  • Dermocaustique, elles peuvent provoquer des irritations voire des brûlures à la peau.

Certaine sont photosensibilisante, ce qui veut dire qu’il est fortement déconseillé de s’exposer au soleil après application d’huiles contenant des furocoumarines (H-E de citron, de pamplemousse, d’orange etc..).

Update :

J’ai appris dernièrement qu’il est possible d’acheter des huiles essentielles sans furocoumarine, donc cela va me faciliter la vie et la vôtre aussi ! Je remercie par ailleurs la personne qui m’en a informé. On va pouvoir utiliser du citron et du pamplemousse en été. GÉNIAL ! Voici un exemple d’une huile vendu sur Aroma-Zone, cliquez sur le lien : Huile essentielle de citron sans furocoumarine.

Elles présentent également un risque allergique, cela dépend des allergies de chacun. C’est pourquoi il est important de toujours réaliser un test allergique au creux du coude avant l’utilisation d’une nouvelle huile essentielle, attendez 24h et si rien ne se passe, vous pouvez y aller !

Mais inutile de paniquer ! Toutes ces réactions peuvent être évitées en les utilisant de la bonne manière. C’est pourquoi les huiles essentielles sont dilué dans une huile végétale, dans une crème etc, il faut nuancer le degré de toxicité en fonction de la dose, de la voie d’utilisation et de la durée d’utilisation.

Elles sont aussi déconseillées aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 7 ans, aux personnes âgées à risques, aux personnes avec une pathologie et aux asthmatiques.

Et il ne faut pas utiliser trop longtemps la même huile essentielle.

Rendez-vous à la page 2 pour les huiles végétales.

Pages :
  • 1
  • 2

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter pour ne rien rater !


Toutes les photos sont la propriétés d'Anaïs.
Mentions légales.

%d blogueurs aiment cette page :